Quand doit on pratiquer des immuno-globulines anti-tétaniques?

Nom de l'auteur

Isabelle Cibois-Honnorat - Lisa Ktorza

GeaP Pertuis

Question

[Chez un patient non vacciné avec une plaie], [faut-il faire des gamma-tétanos avec le vaccin], [pour réduire le risque de tétanos]?

 

 

Scénario

Homme de 41 ans non vacciné depuis ses 18 ans, présentant une plaie de la main (couteau à huîtres).

 

Stratégie de recherche

Termes utilisés dans la recherche:

Plaie

Prévention tétanos

Immuno globulines

 

Mots cles

recherche

Nbre références

Plaie

Prévention tétanos

Immuno globulines

GOOGLE

521

Prévention Tétanos

Doc'CISMeF

40



Conclusion

Après la parution du nouveau calendrier de vaccination en mai 2013, le Haut Conseil de la santé publique a  actualisé les recommandations de prise en charge des plaies en fonction du type de blessure :

  • en cas de plaie mineure, propre, l'administration immédiate d'une dose de rappel de vaccin contenant la valence tétanique est recommandée si la personne n'est pas à jour de ses vaccinations selon le calendrier en vigueur, c'est-à-dire si elle a reçu une dose de vaccin contenant une valence tétanique depuis plus de vingt ans (âge <  65 ans) ou depuis plus de dix ans (âge ≥ 65 ans) ;
  • en cas de plaie majeure ou susceptible d'être contaminée par des germes d'origine tellurique, l'administration d'une dose de vaccin contenant la valence tétanique et d'immunoglobuline tétanique humaine 250 UI est recommandée chez la personne non à jour de ses vaccinations. Cette injection confère une protection de 30 jours. Les injections de vaccin et d’immunoglobulines peuvent être faites simultanément mais pas au même endroit.

 

La désinfection de la plaie et l'administration éventuelle d'une antibiothérapie sont bien entendu toujours d'actualité.

 

Les injections de vaccin et d’immunoglobulines peuvent être faites simultanément mais pas au même endroit.

 

Discussion – Niveau de preuves

Le calendrier vaccinal simplifié 2013, publié au mois d'avril dernier, a modifié les intervalles de rappels diphtérie-tétanos-poliomyélite : 20 ans chez les personnes âgées de 25 à 65 ans ; le rappel tous les 10 ans a été maintenu chez les sujets âgés de plus de 65 ans. Dans ce contexte, le Haut Conseil de la santé publique a diffusé le 4 juin 2013 sur son site Internet un avis daté du 24 mai 2013, relatif aux rappels de vaccination antitétanique dans le cadre de la prise en charge des plaies.

 

Sont considérées comme :

plaie mineure  toute plaie minime, y compris piqûres, coupures, excoriations peu

pénétrantes, non souillées, sans corps étranger ; certaines plaies non traumatiques

(ulcère de jambe) et toutes les interventions chirurgicales, particulièrement les

interventions sur le pied, le tube digestif et l’utérus (Lombard BEH 1993 ; DGS, guide de vaccination

2008) ; 

 

plaie majeure toute plaie traumatique étendue, pénétrante avec corps étranger, souillée

ou traitée tardivement (après 24 h), état de choc, délabrement ostéomusculaire ou toute

exposition non traumatique : brûlures étendues, avortements septiques, accouchements

septiques, gelures, ulcères nécrotiques, gangrène (Lombard BEH 1993 ; DGS, guide de vaccination

2008)

Type de blessure

Personne

à jour de ses vaccinations selon le calendrier vaccinal en vigueur

Personne

non à jour

Mineure, propre

Pas d’injection.

Préciser la date du prochain rappel.

Administration immédiate d’une dose de vaccin contenant la valence tétanique.

Proposer si nécessaire un programme de mise à jour et préciser la date du prochain rappel.

Majeure

ou susceptible d’avoir été contaminée par des germes d’origine tellurique

Pas d’injection.

Préciser la date du prochain rappel.

Dans un bras, immunoglobuline tétanique humaine 250 UI.

Dans l’autre bras, administration d’une dose de vaccin contenant la valence tétanique.

Proposer si nécessaire un programme de mise à jour et préciser la date du prochain rappel.


 

Outre la prévention immédiate du tétanos, l'administration d'anatoxine tétanique doit s'inscrire dans une optique de mise à jour du statut vaccinal de la personne concernée. Ainsi, l'utilisation d'un vaccin trivalent (dTPolio) voire tétravalent (dTcaPolio) devrait être préférée au vaccin tétanique monovalent. La personne vaccinée devra être informée de la nécessité éventuelle de compléter la mise à jour de ses vaccinations et de la date de son prochain rappel, en application des recommandations du calendrier vaccinal 2013. Plusieurs vaccins combinés sont disponibles en France. Il est à noter que l'autorisation de mise sur le marché du vaccin Repevax a été modifiée en septembre 2012, avec l'indication spécifique de prise en charge de blessure à risque tétanigène.

 

Niveaux de preuves:

L’efficacité de l’immunoprophylaxie passive administrée apparaît faire l’objet  de divergences d’appréciation dans la littérature consultée : 

– certains évoquent un manque voire une absence de preuve formelle clinique et publiée

de cette efficacité en particulier pour les immunoglobulines humaines (Blettery B et al., EMC

2007) ;

– d’autres évoquent une pratique internationale hétérogène, le champ de prescription et la

quantité injectée d’immunoglobulines semblant moindres dans certains pays étrangers

(UK, USA, CH, CA).

 

Sources

Haute Autorité de Santé / SEAP - SEESP / décembre 2009 : Tests rapides de mise en évidence de l’immunoprotection antitétanique en contexte d’urgence- Note de cadrage: http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2009-12/mise_en_evidence_de_limmunoprotection_antitetanique_en_contexte_durgence-note_de_cadrage.pdf

 

INPES Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé  Guide des vaccinations - Edition 2008 

p.338

 

Haut Conseil de la santé publique: Avis  relatif aux rappels de vaccination antitétanique

dans le cadre de la prise en charge des plaies - 24 mai 2013

https://www.mesvaccins.net/textes/HCSP_prise_en_charge_plaies_tetaniques_24_mai_2013.pdf

 

Mes vaccins.net: Nouvelle prise en charge des plaies à risque de tétanos - 07/06/2013  http://www.mesvaccins.net/home/news.php?id_news=4252&utm_medium=twitter&utm_campaign=GEP&utm_term=vaccin%2C+sant%C3%A9%2C+vaccination&utm_source=twitterfeed


 

 

date de validation par le groupe

22/02/2012

Mise à jour 12/06/2013

 

 

 

 

 

Des lignes directrices 

faites par les généralistes

pour les généralistes,

issues des programmes MGForm