Faut il prescrire des antibiotiques dans une bronchite aigue qui traîne chez un tabagique?

Nom de l'auteur

Lisa Ktorza

GEAP – MG Form DPC 2011 Optimiser sa pratique face aux pathologies respiratoires

Question

[Dans la bronchite aigue, chez un patient tabagique,], faut-il [préscrire une antibiothérapie?], [pour accélérer la guérison]

 

Scénario

Patiente agée  de 50 ans aux antécédents d'hystérectomie, endométriose et tabagisme actif (30PA).

Consulte pour une toux productive malgré traitement par cefpodoxime depuis 4 jours. A l'examen: fébrile à 38°, toux très productive. Pas de foyer auscultatoire. Probable bronchite aigue et traitement par Amoxicilline 1g trois fois par jour

 

Stratégie de recherche

Termes utilisés dans la recherche:

 

Mots cles

recherche

Nbre références

Bronchite aigue

Google

 67 100

Bronchite aigue

Doc'CISMeF

29

 

Conclusion

La prescription d'une antibiothérapie n'est pas recommandée dans une bronchite aigue fébrile, même avec des sécrétions purulentes.


Elle est possible chez le tabagique, en présence de râles bronchiques auscultatoires avec sécrétions purulentes présentes depuis plus de 7 jours,                                                                                                      

 

Discussion - Niveau de preuves

La bronchite aiguë est une inflammation aiguë des bronches.

La toux est le symptôme principal et peut s’accompagner de fièvre, de douleur thoracique et d’expectoration muqueuse ou mucopurulente.

Les virus responsables sont des  adénovirus, des coronavirus, le virus de la grippe, le virus respiratoire syncytial, des rhinovirus. Les causes bactériennes beaucoup plus rares sont Mycoplasma pneumonia,  Chlamydiae pneumonia et Bordetella pertussis.

 

La prescription d’antibiotiques pour des adultes sains, avec une telle infection aiguë des voies respiratoires n’accélère pas la guérison et n’est pas recommandée (Grade A).

La présence de sécrétions purulentes d’origine nasale ou bronchique accompagnant fréquemment une infection aiguë des voies supérieures ne prédit pas une infection bactérienne ni un bénéfice d’un traitement par antibiotiques (Grade A).

 

Possibilité d'antibiothérapie en cas d'association des 3 éléments suivants: tabagisme, toux persistante et expectoration purulente au-delà de J7 et présence de râles bronchiques diffus à l'auscultation.

Les antibiotiques recommandés sont les macrolides ou cyclines,  actifs sur M. Pneumoniae, C. Pneumoniae, B. Pertussis dont la durée de traitement recommandée est de 5 à 10 jours

 

Sources

- « Position Paper » adopté par le Center for Disease Control and Prevention et approuvé par l’American Academy of Family Physicians, l’American College of Physicians-American Society of Internal Medicine, et l’Infectious Disease Society of America. (Ann.Intern Med 2001 ; 134 :479-529) www.respir.com

Bronchite aiguë - Mise à jourConseil Scientifique du Luxembourg  Luxembourg  2011 http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/bronchite-revision_2011.pdf

Date de validation par le groupe

14/03/2012

 

 

 

 

 

Des lignes directrices 

faites par les généralistes

pour les généralistes,

issues des programmes MGForm