Peut on suspecter une intolérance aux protéines du lait de vache devant un RGO de l’enfant ?

Nom de l'auteur

Isabelle Cibois-Honnorat

GeaP AMGCP-Pairs, Pertuis

Question

Devant un [RGO de l’enfant], doit on [pratiquer des tests], pour éliminer  [une intolérance aux protéines du lait de vache] 

Scénario

Enfant de 3 mois avec RGO; Intolérance aux protéines du lait de vache (IPLV) suspectée; Diallertest proposé

(la fiabilité du diallertest est proposé dans un autre REvES)

 

Stratégie de recherche

Termes utilisés dans la recherche:

 

Mots cles

recherche

Nbre références

tests allergologiques enfant

Doc'CISMeF

1

Conclusion

Tout enfant présentant des symptômes récidivants, persistants, sévères ou nécessitant un traitement continu doit bénéficier d’une exploration allergologique

Discussion - Niveau de preuves

Des manifestations banales de la pathologie courante pédiatrique peuvent être liées à l’allergie.

Il faut penser à l’allergie devant leur durée, leur résistance au traitement symptomatique bien conduit, leur récidive et l’absence d’autres causes décelables.

C’est le cas de troubles digestifs (gastro-entérites, reflux gastro-œsophagien, stagnation pondérale, coliques), troubles du comportement et symptômes ORL (rhinites, otites séreuses récidivantes).

 

Sources

- À qui, quand et comment réaliser des tests d’allergie chez l’enfant ? Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 10, Numéro 1, 21-9, Janvier-Février 2007, Dossier. http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/2C/8D/article.phtml

 

 

Date de validation par le groupe

18/03/2012

 

 

 

 

 

Des lignes directrices 

faites par les généralistes

pour les généralistes,

issues des programmes MGForm