Faut il poursuivre l'antiaggregant plaquettaire en cas d'extraction dentaire?

Nom de l'auteur

Didier MARION 

"le groupe bleu"du séminaire d'Anglet - 

 20/01/2007 

Question

Chez un patient sous antiaggrégant plaquettaire, faut-il arrêter ou non le traitement, pour réduire le risque hémorragique sans augmenter le risque de complication cardiovasculaire?

Scénario

Homme de 74 ans à atcd cardio-vasculaires (endocardite, valvuloplastie et deux AVC régressifs), traité par association acide acétyl salycilique et clopidogrel, devant subir une extraction dentaire

Stratégie de Recherche


Mots cles

recherche

Nbre références

Risque hémorragique, extraction dentaire, antiagrégant plaquettaire

GOOGLE

55

antiagrégant plaquettaire

Prescrire

2


Conclusion

La balance bénéfices-risques est en faveur de la poursuite du traitement antiagrégant plaquettaire  au cours des interventions de chirurgie dentaire

Discussion - Niveau de preuve

La poursuite d'un traitement antiagrégant plaquettaire n'augmente pas de façon significative le risque hémorragique lors d'une extraction dentaire (sauf dent de sagesse incluse) : par acide acétylsalycilique grade B, clopidogrel accord professionnel, pas de référence retrouvée pour l'association des deux molécules.

L'arrêt d'un traitement antiagrégant plaquettaire majore le risque de survenue d'un nouvel accident ischémique (grade A).

 

Sources

XIIes Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie, Paris, 18 janvier 2007.

Les soins dentaires chez le cardiaque ; Session commune, Société Francophone de Médecine Buccale et Chirurgie Buccale. 

 

Revue Prescrire 2004, 248 (p. 207-210)

 

 

 

 

 

 

Des lignes directrices 

faites par les généralistes

pour les généralistes,

issues des programmes MGForm